AGADIR/ILES CANARIES LA COOPÉRATION TRANSFRONTALIÈRE SE RENFORCE

Usted se encuentra en:
Última actualización: 19 de marzo de 2012
19.03.2012
  • RECICLA, UN PLAN POUR LA GESTION DES DÉCHETS À AGADIR ET TAROUDANT
  • ADECOT, POUR LA PROMOTION DES ZONES COMMERCIALES DANS LE SOUSS
  • ET QUANTARA POUR DOPER LE COMMERCE ENTRE PME DES 2 RÉGIONS

La coopération entre les Iles Canaries et le Souss-Massa-Draâ ne cesse de se développer. Cette semaine, les deux régions vont encore de lavant. Institutionnels, élus et opérateurs ont tenu des réunions pour présenter quatre chantiers du second appel à projets du Programme opérationnel de coopération transfrontalière Espagnefrontières extérieures (POCTEFEX), relatif à laménagement du territoire et à la coopération entrepreneuriale. Le projet planification durable de la gestion des déchets à Agadir et Taroudant, dénommé Recicla en fait partie. Il est question aussi de production de linformation territoriale du littoral du Souss-Massa-Draâ à travers le projet Cartograf Morocco. Adecot plus et Quantara sont enfin les deux autres projets présentés lors de ces rencontres. Il sagit dune part, à travers Adecot plus, de concevoir, délaborer et de mettre en oeuvre un plan intégral de dynamisation socioéconomique particulièrement des zones commerciales dans le Souss-Massa-Draâ. Pour sa part, Quantara vise le développement socioéconomique du territoire transfrontalier à travers la stimulation des relations commerciales entre les PME des deux régions. A noter que le second appel à projets du Poctefex compte au total 20 projets retenus avec un montant de 14,3 millions deuros. Tous les projets devraient être exécutés avant le 31 décembre 2013, est-il indiqué.
La coopération se concrétise au niveau de lEcole nationale de commerce et de gestion (ENCG). Létablissement abrite cette année un master en planification et gestion touristique de la faculté déconomie, dentreprise et de tourisme de luniversité de Las Palmas de Gran Canaria. Une enveloppe de 50.000 euros pour couvrir les prestations et les déplacements des enseignants canariens encadrant le master a été déployée, précise Abdelaziz Bendou, directeur de lENCG. Réunissant une vingtaine dinscrits, ce cursus universitaire vise lamélioration du tourisme et la formation de cadres pour le secteur touristique sur les deux destinations que sont la station balnéaire et les Iles Canaries. Les institutionnels de cet archipel souhaitent faire dAgadir une destination complémentaire. Et ce, dans le cadre de la coopération transfrontalière, particulièrement à ce niveau, pour développer le tourisme durable, souligne Abdelaziz Bendou.
Intérêt
Les relations de coopération entre les Iles Canaries ont été marquées ces dernières années par limplantation dun grand nombre dentreprises espagnoles dans la région du Souss. Il y a eu un véritable élan des opérateurs canariens entre 2003 et 2007, voire 2009, motivé par les actions de rapprochement du conseil régional du Souss-Massa-Draâ, notamment à travers la subvention de la connexion aérienne de Régional Airlines. Par la suite, avec larrêt de la liaison aérienne et, bien plus tard, avec le retrait de lentreprise Satocan, partenaire de Colony capital dans le précédent projet de Taghazout, une baisse dintérêt de la part des entreprises canariennes pour la région a été enregistrée.
De notre correspondante, Malika ALAMI

Fuente